Historique

20151201©RebeccaBowring_G7A5493

L’institution a célébré ses 60 ans en 2014.

Le Centre social protestant Genève a été créé en 1954 par un groupe de personnes issues de l’Office social de l’Eglise protestante de Genève. Dès le départ, le CSP Genève se constitue en association privée à but non lucratif, indépendante de l’Eglise.

 

A l’origine l’institution comptait trois services : un centre de renseignements et de documentation, un service juridique et un service de placement.

 

Raynald Martin est un des initiateurs de l’essor que prendra le Centre social protestant. Cofondateur et directeur du CSP de 1957 à 1971, il entraînera son équipe, par son énergie et sa force de conviction, dans de multiples actions d’entraide.

  • Dès 1956, à la suite de l’afflux de réfugiés hongrois, le Centre social protestant Genève ouvre le Vestiaire social, où l’on distribue gratuitement des vêtements.
  • Les activités pour retraités débutent dès les années 1960.
  • En 1963, le CSP Genève ouvre sa première brocante à Vernier (La Renfile) puis la seconde à Plan-les-Ouates quelques années plus tard.
  • L’année 1972 est marquée par la création d’un service de chauffeurs bénévoles et d’un service d’aide aux réfugiés.
  • L’Atelier Galiffe est inauguré en 1986.
  • En 1989, c’est au tour du service de consultations Couples et Parents d’être créé.
  • En 2007, le CSP se voit décerner le « Prix des droits humains » par la Ville de Genève.
  • En 2009, la brocante La Renfile de Vernier déménage à Meyrin. A cette occasion, un atelier de revalorisation des textiles et service de réinsertion professionnelle se développent.
  • En 2014, le service juridique développe une ligne téléphonique d’aide destinée aux victimes et témoins de la traite des êtres humains.