Les dysfonctionnements de l’OCPM

Quatre associations, dont le CSP, tirent la sonnette d’alarme sur la situation à l’Office cantonal de la population et des migrations:

“Le 18 mai dernier, la Commission de contrôle de gestion du Grand Conseil publiait un rapport au sujet de l’Office cantonal de la population et des migrations (OCPM). […] ce rapport pointe d’importants dysfonctionnements : manque flagrant de moyens, mais aussi organisation du travail inefficiente et formation du personnel insuffisante. Les organisations de terrain (associations et syndicats) qui défendent les intérêts des personnes étrangères en contact avec cet office ont depuis longtemps mis en lumière les effets concrets de ces dysfonctionnements sur les vies des personnes concernées : stress, pertes d’emploi et de revenus, vie familiale mise à mal, intégration compromise, etc.”

Lire le communiqué de presse